La Clinique d’Arcachon face à la crise

Communiqué de presse – 23 avril 2020

Alors que l’épidémie connaît  une « lente décrue » en  France depuis  ce  week- end selon  les  termes du  1er    Ministre,  la  Clinique d’Arcachon  s’organise  au mieux pour prêter main forte à l’Hôpital et maintenir une partie de  son activité, notamment en  cancérologie, dans le respect des consignes sanitaires pour la sécurité de ses patients comme de son personnel.

 

Les impacts de la crise du  covid 19 sur l’activité de la Clinique d’Arcachon

« Dès le  début  de  l’épidémie,  nous avons fait  part  à  Julien  Rossignol,  Directeur  de  l’Hôpital,  de notre  volonté  d’apporter  notre  soutien,  notre  coopération :  la  Clinique  d’Arcachon  se tient  à  la disposition de  la politique générale de  l’Hôpital. Nous faisons ensemble des points réguliers sur la situation. C’est dans un contexte de  crise sanitaire comme celui-ci que  la notion de  Pôle de  Santé prend  tout  son sens », explique  Philippe  Cruette, Directeur  Général  Adjoint  du  Groupe Bordeaux Nord Aquitaine.

Les opérations non  urgentes, « sans préjudice pour  le patient », prévues au sein de  la Clinique ont été  annulées. Elles seront reportées à une  date  ultérieure. C’est le médecin qui prend  la décision, selon  les  cas, et  en  relation  avec   le  patient.  « Notre  activité  a  diminué  de  80%.  Notre  service cancérologie est actif car  il s’agit d’une mission vitale pour  la population. Les médecins sont là, ils répondent aux  questions,  donnent des  consultations.  Notre  bloc  opératoire  fonctionne  tous les jours », poursuit le DGA.

 

La nouvelle organisation pour gérer la crise

Une  nouvelle organisation a été  mise en  place au  sein de la Clinique d’Arcachon dans ce  contexte particulier. Les 115  salariés ne  sont pas tous dans les murs. Les administratifs sont en  télétravail.

« Au sein de tous les établissements du Groupe Bordeaux Nord Aquitaine, nous avons adopté une position commune : celle de ne pas faire appel au chômage partiel afin que  notre  personnel ne soit pas lésé  en  termes de  rémunération »,  détaille  Philippe  Cruette. Ainsi,  les  salariés  à  risque  ou symptomatiques sont en arrêt  maladie, ceux  ayant  des enfants en bas âge  sont en arrêt  pour garde d’enfants. « Le personnel est à la disposition de  l’Hôpital pour  intervenir en  renfort et 2 infirmières sont mises à disposition de l’EHPAD », complète le DGA.

 

« L’après-pandémie » se prépare dès maintenant

« Jusqu’au 11 mai, nous encourageons nos praticiens à reprendre en  charge les patients les plus urgents. Nous ne  souhaitons pas favoriser le renoncement aux  soins. Même  si c’est un peu  moins le cas sur le Bassin d’Arcachon que  dans l’agglomération bordelaise, certaines personnes retardent leur venue à la Clinique, soit pour  ne  pas engorger les services, soit par  crainte du virus. Ce  n’est pas forcément  la  solution.  Si  l’on  respecte scrupuleusement  les  gestes barrières,  la  distanciation sociale,  que  l’on  porte  un  masque et  qu’on  se lave  très régulièrement  les  mains,  on  peut  venir consulter son praticien », précise Philippe Cruette.

« Après le  11  mai,  nous continuerons  la  promotion  des gestes barrières,  nous contacterons les patients afin de  les inciter  à venir à la Clinique avec  un masque et nous imposerons sûrement un siège sur deux  de libre dans les salles d’attente. Bien sûr, nos habitudes s’en trouvent  chamboulées mais  cette  nouvelle  organisation  devra  perdurer jusqu’à  ce  que  l’on  trouve  un  vaccin » conclut  le dirigeant.

 

A propos de la Clinique d’Arcachon…

La Clinique d’Arcachon, membre du Groupe Bordeaux Nord Aquitaine, située au  Pôle de  Santé d’Arcachon, propose une  offre de soins complète et innovante de proximité avec  des parcours patients personnalisés.

Les   spécialités   et   activités   sont  les   suivantes   :   orthopédie   et   traumatologie,   oto-rhino-laryngologie, ophtalmologie,   urologie   et  urodynamique,   chirurgie   digestive,   viscérale,   bariatrique,   proctologie,   gastro-entérologie, vasculaire, cardiologie et épreuve d’effort, oncologie/chimiothérapie, anesthésie/réanimation, chirurgie esthétique, plastique, reconstructrice, soins de suite et de réadaptation, radiologie, angiologie, gynécologie, sénologie et carcinologie, stomathérapie, stomatologie, maxillo-faciale.

La Clinique  dispose  d’une  capacité  d’accueil  de  61 lits  d’hospitalisation  et  de  44 places  d’hospitalisation  de jour, accueille 10 000 patients par an et emploie 115 salariés.

 

Clinique d’Arcachon – Pôle de  Santé Avenue  Jean Hameau à La Teste-de-Buch www.carc.gbna-polycliniques.com