Clinique d’Arcachon : une feuille de route rythmée par son développement et les coopérations

 

La feuille de route ambitieuse, mais réaliste, fixée pour 2021-2022 s’appuie sur un développement ciblé et le renforcement de l’équipe médicale. Elle permettra à la Clinique :

  • d’étendre son offre de soins pour répondre aux besoins chirurgicaux et médicaux de proximité de la population du Bassin d’Arcachon et des Landes ;
  • de fédérer les équipes du Pôle de Santé en poursuivant le développement de la complémentarité publique privée, sous l’égide de la coopération.

Raphaël Trolio, nouveau Directeur d’établissement

La Clinique d’Arcachon accueille Raphaël Trolio, 46 ans, en tant que nouveau Directeur d’établissement.

Avant de rejoindre la Clinique d’Arcachon, Raphaël Trolio a occupé des fonctions de Manager Qualité et Communication, de Directeur Adjoint, de Directeur, puis de Directeur Général en Médecine, Chirurgie Obstétrique (MCO), avec également une expérience confirmée en Soins de Suite et Réadaptation fonctionnelle (SSR). Aguerri au pilotage, il bénéficie d’une connaissance à la fois stratégique des organisations en santé, et opérationnelle des pôles de santé publics – privés.

« Réaliste, avec un goût prononcé pour les défis, je vois avant tout mon rôle comme celui d’un coordinateur qui situe le management au cœur de la réussite des organisations et des projets. Je suis convaincu que la performance se gagne avant tout par l’implication, l’addition des compétences, l’écoute des patients et des familles, dans la confiance et le dialogue régulier», explique le nouveau Directeur.

Son appétence pour la conduite de projet d’envergure, conjuguée à une réelle capacité à développer des méthodes innovantes, lui permettent de concevoir avec la Direction Médicale de la Clinique, un projet d’établissement tourné vers les besoins de la population.

La Clinique d’Arcachon, acteur majeur de l’activité chirurgicale du Bassin

Aujourd’hui, la Clinique d’Arcachon propose une offre de soins complète, de proximité, avec des parcours patients personnalisés.

55 praticiens exercent à la Clinique les spécialités suivantes : orthopédie et traumatologie, oto-rhino-laryngologie, ophtalmologie, urologie et urodynamique, chirurgie digestive, viscérale, bariatrique, gastro-entérologie, chirurgie vasculaire, cardiologie et épreuve d’effort, oncologie, chimiothérapie, anesthésie et réanimation, chirurgie esthétique, plastique, reconstructrice, soins de suite et de réadaptation polyvalent, radiologie, angiologie, gynécologie, sénologie, stomatologie, chirurgie maxillo-faciale, polysomnographie.

Plus de 7 patients sur 10 opérés sur le Pôle de Santé le sont dans les locaux de la Clinique. Des chiffres qui s’expliquent dans la mesure où l’établissement a pour vocation à prendre en charge l’activité chirurgicale programmée du territoire. Elle complète son offre de soins par des services de médecine (oncologie adossée à des lits identifiés de soins palliatifs et chimiothérapie), et un service de moyen séjour en Soins de Suite et de Réadaptation.

La Clinique dispose d’une capacité d’accueil de 61 lits d’hospitalisation, de 44 places d’hospitalisation de jour, accueille 10 000 patients par an et emploie 115 salariés. L’établissement s’appuie sur une équipe médicale et chirurgicale au savoir-faire reconnu, ainsi sur que des équipes dynamiques et engagées.

Des défis nécessaires pour l’avenir

L’objectif est avant tout d’être à l’écoute des besoins de la population du territoire de santé du Bassin et des Landes en proposant une offre chirurgicale et médicale cohérente. Il s’agira également de diversifier l’activité afin de renforcer l’attractivité de l’établissement et du Pôle de Santé.

Pour relever ce défi, plusieurs chantiers majeurs ont été identifiés :

  • L’augmentation des capacités d’accueil du bloc chirurgical avec l’ouverture d’une nouvelle salle d’opération prévue au mois d’avril 2021.
  • Le renforcement du virage ambulatoire pris par la Clinique avec la création de nouvelles unités.
  • L’ouverture en avril 2021 d’un service de polysomnographie. La Clinique souhaite proposer cette nouvelle prestation pour diagnostiquer et prendre en charge les troubles du sommeil.
  • L’arrivée de nouveaux praticiens dans différentes spécialités.
  • Dès le mois de mars 2021, lancement d’une nouvelle offre hôtelière afin d’améliorer le confort des patients au cours de leurs séjours en hospitalisation, ainsi qu’en ambulatoire.
  • Le développement de projets numériques et le déploiement du DMP (Dossier Médical Partagé).
  • La mise en œuvre en 2021 d’une offre de soins d’imagerie plus étendue par l’obtention d’une autorisation d’exploitation d’un second IRM.

Elle viendra consolider la coopération médicale au sein du Groupement de Coopération Sanitaire « IRM Bassin d’Arcachon » (GCS établi entre le Centre Hospitalier d’Arcachon, la Clinique d’Arcachon et le Groupement des Praticiens radiologues libéraux du territoire).

  • Des complémentarités renforcées avec le Centre Hospitalier d’Arcachon.
  • La participation de la clinique, en tant que partenaire, au développement de la marque territoriale du Bassin d’Arcachon.

 Le budget d’investissement déployé dès 2021, poursuivi en 2022, permettra l’acquisition de nouveaux dispositifs médicaux pour améliorer notre réactivité, nos organisations et réduire ainsi les délais d’attente pour faciliter l’accès aux soins.

Un nouveau bloc opératoire en 2022 : le Fast-Track en ophtalmologie

En 2022, l’ouverture d’un bloc opératoire supplémentaire dédié notamment à l’ophtalmologie est programmée (avec 2 salles d’opération). Ce bloc opératoire entièrement neuf se démarquera par son approche innovante de prise en charge des patients facilitant une Récupération Accélérée Après Chirurgie (RAAC).

Des offres de soins complémentaires

La Clinique d’Arcachon actualise son projet d’établissement dans lequel elle confirme sa collaboration avec le Centre Hospitalier. Les travaux engagés se poursuivent consolidant une offre de soins complémentaire entre les deux structures.

L’un des enjeux majeurs est le développement de la prise en charge du cancer. Un sujet au cœur du développement du Pôle de Santé d’Arcachon (PSA) pour ces prochaines années. Il aura pour but d’apporter l’offre thérapeutique la plus étendue et limiter ainsi les déplacements des patients vers d’autres établissements plus éloignés.

Parallèlement, la Clinique entend renforcer les excellents liens tissés avec les médecins de ville.

Enfin, des échanges rapprochés avec les élus locaux du Sud Bassin se poursuivent. L’occasion pour la Clinique de recueillir leurs ressentis et leurs besoins, et de rester au plus près des attentes des habitants. La Clinique d’Arcachon poursuit ainsi son engagement auprès de la population, de ses patients, et vise l’excellence.

 

Raphael TROLIO

Directeur de la Clinique d’Arcachon – Pôle de Santé d’Arcachon

Avenue Jean Hameau

La Teste-de-Buch

www.carc.gbna-polycliniques.com

Le Groupe Bordeaux Nord Aquitaine poursuit sa croissance

La Clinique d’Arcachon est membre du Groupe Bordeaux Nord Aquitaine, premier groupe privé du secteur Médecine Chirurgie Obstétrique de Gironde, fondé par un noyau de médecins en 1967, ayant pour objectif de devenir le premier groupe privé de Nouvelle Aquitaine. Il regroupe 8 établissements : la Polyclinique Bordeaux Nord, la Polyclinique Bordeaux Rive Droite, la Nouvelle Clinique Bel Air, la Clinique Thiers, la Polyclinique Bordeaux Caudéran, ainsi que l’EPHAD du Bequet. La croissance du groupe a conduit à l’acquisition récente de la Polyclinique de Navarre et de la Polyclinique Marzet à Pau. D’autres projets d’acquisitions sont en cours.